Il faudra faire bien plus que des éoliennes

Après des années de déni, la nécessité d’une transition énergétique est prise au sérieux par les dirigeants. Pour l’instant, leurs gesticulations inspirent plutôt de la pitié que des applaudissements. Même le choix de la ville où s’est tenue la dernière conférence climat est risible : Doha, capitale du Qatar, premier émetteur de CO2 par habitant et premier producteur et exportateur de gaz.

La suite sur Le Grand Ecart et AgoraVox.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s